Page 1 sur 1

Contrôle de cohérence

MessagePosté: Mar 29 Mar 2016 22:45
de TOURFL
Bonjour,
Je viens de m'apercevoir de l'anomalie suivante au sujet du contrôle de cohérence:
Un couple a deux enfants l'un né le 30/11/1798; l'autre né ca 1800 (naissance calculée en fonction de l'âge au décès).
Le contrôle de cohérence s'active avec le message suivant : "1 mois d'intervalle minimum entre deux naissances"
Pour moi, il n'y a pas d'incohérence !
Si j'enlève le "ca" dans la case attribut se rapportant à la date calculée de 1800....alors le contrôle de cohérence devient OK.
Ai-je raté quelque chose?
cordialement

Re: Contrôle de cohérence

MessagePosté: Mer 30 Mar 2016 08:59
de predigny
Le calculateur d'âge au décès propose 1799/1801; c'est ce qui doit être utilisé quand vous indiquez ca ../../1800 ; c'est même sans doute 01/01/1799 à 31/12/1801 qui est utilisé, d'où l'indication de 1 mois entre deux naissances.
Quand l'âge est donné au décès, j'ai pris l'habitude d'indiquer l'année (ici ../../1800) et je réserve ca ../../1800 quand c'est juste une estimation encore plus incertaine. Je sais que ../../1800 est aussi une date approximative.

Re: Contrôle de cohérence

MessagePosté: Jeu 31 Mar 2016 09:41
de TOURFL
Merci pour votre réponse.
C'est dommage que le calculateur d'âge au décès ne puisse pas être plus précis...surtout à l'ère de l'informatique!
Quant au reste, tout est dans un choix de convention...là aussi dommage qu'il n'y ait pas une "norme".
En effet, j'ai fait le choix exactement contraire :
- lorsque l'âge est donné dans un acte, je note "ca" dans la case attribut....ce qui me semblait plus logique puisque dans l'acte c'est généralement mentionné "âgé d'environ..."
- je n'indique rien dans la case attribut lorsqu'il s'agit d'une date que j'estime moi-même...et d'ailleurs le logiciel (GeneaTique) lorsqu'il calcule les dates, il ne mentionne pas "ca".
Dans notre cas, l'évolution du calculateur d'âge irait dans le sens de plus de perfection....et la perfection n'est pas un détail, mais le détail fait la perfection (Léonard de Vinci).
C'est toutefois une évolution mineure, mais souhaitable.